Edmond Dubrunfaut


Edmond Dubrunfaut
  • Né à Denain (France), 1920 et décédé à Furnes (Belgique) 2007
  • Peintre-Cartonnier
  • ADRESSE
  • 11, Kasteelstraat B-3080-Tervuren
  • Téléphone: +32 (0)2 767 38 77
  • voir son atelier 
  • FORMATION
  • 1940-1943 Académie de Tournai, Ecole Nationale sup. d'Architecture et des Arts Décoratifs
  • VIE PROFESSIONNELLE
  • 1947-77 Professeur d'Art Monumental et Professeur d'histoire des arts associés et appliqués à l'Architecture à Mons

Edmond Dubrunfaut a fait partie, dès 1945, de la "Jeune Peinture". En 1946, il est membre-fondateur du Centre de Rénovation de la Tapisserie de Tournai, en 1947 du groupe Forces Murales, en 1954 d'Art et Réalité, en 1968 du groupe de Cuesmes.De 1969 à 1994, il expose régulièrement avec le mouvement Réaliste. Il a participé à plus de 250 intégrations de tissus peints, tapisseries, fresques, céramiques, mosaïques, vitraux, émaux sur acier, murals aux résines d'acryl ou de polyester dans des architectures privées et publiques, tout en continuant de dessiner et de peindre. Il a développé depuis plusieurs années un art urbain par des lieux interactifs d'art public à Tournai, Mons, Nivelles, Charleroi, Antoing ainsi qu'à Bruxelles et dans la région bruxelloise (Anderlecht et Watermael-Boisfort) Particulièrement cher au coeur de Dubrunfaut, la tapisserie jalonne sa vie de créateur.Choix de jeunesse auquel l'artiste est resté fidèle, elle accompagne, nourrit, influence puis s'enrichit à son tour des dessins, de la peinture, de la fresque, des céramiques et autres techniques explorées par le peintre. Issue d'un langage médiéval, elle impose ses particularités qui s'accordent aux réflexions de l'art contemporain.Ainsi les hachures créant le modelé et les passages subtils d'une couleur ou d'une nuance à l'autre, comme l'étagement des personnages ou des animaux se trouvent-ils tout à coup proches des recherches spatiales et chromatiques des peintures de Cezanne ou de Matisse. Particulièrement charnelle, sa matière douce et rugueuse à la fois est propice à une exubérance voulue par l'artiste pour traduire la richesse de la terre et la diversité de la vie. Hommes, femmes, enfants y rencontrent canards sauvages, oies, faisans et papillons voletant parmi les roseaux, les tournesols, les lys et les bouillons-blancs en un hymne poétique célébrant la nature. Mais avant d'être tissée, elle nécessite dessins et cartons, où la pensée et les formes s'élaborent, où les courbes doivent annoncer, soutenir les fils, où l'écriture picturale se fait jour dans la spontanéité avant d'être rigoureusement contrôlée.

 

"Fondateur de Forces murales en 1947, avec Louis Deltour et Roger Somville, Edmond Dubrunfaut a consacré une grande partie de sa vie au renouveau de la tapisserie en Belgique. S’il est inspiré du moyen âge pour revenir à un langage fort, ses sujets sont choisis dans la vie contemporaine et reflètent ses engagements humanistes et son amour de la nature. Depuis 1960, il conçoit un grand cycle de tapisseries intitulé Les temps de l’homme. Parallèlement, il explore toutes les possibilités des arts à portée murale. Les dessins préalables à la tapisserie nourrissent son œuvre picturale et des retours d’influence enrichissent un langage plastique où l’épiderme de la tapisserie rejoint celui de la céramique, de l’huile, de l’acrylique ou des émaux sur acier."(1)

"Edmond Dubrunfaut heeft als stichter van Forces murales (1947), samen met Louis Deltour en Roger Somville, een groot deel van zijn leven gewijd aan de vernieuwing van het wandtapijt in België. Hij inspireerde zich op de Middeleeuwen om terug te keren naar een sterke vormentaal. Zijn onderwerpen zijn gekozen uit het hedendaagse leven. Zij weerspiegelen zijn menselijke bewogenheid en zijn liefde voor de natuur. Sinds 1960, creëerde hij een grote cyclus wandtapijten onder de titel ‘Les temps de l’homme’. Tegelijk onderzoekt hij alle mogelijkheden van murale kunstdisciplines. De voorbereidende tekeningen voor de wandtapijten liggen aan de basis van zijn picturaal werk. De plastische taal van het wandtapijt keert terug in de keramiek, de olieverf, de acrylverf of het emailglazuur op staalplaat." (1)

(1) Extrait de Jacqueline Guisset, CD-Rom Domaine de la Lice, 2003.

 

 

 

Edmond Dubrunfaut -Les temps de l'homme -par Nora Chalmet -Préface de Guy Delmarcel -Édition C.I.D.E.P., 2000 -rue du Nord, 40 à 1000 Bruxelles

Danse du ciel (les "Temps de l'Homme")

Danse du ciel (les "Temps de l'Homme")
1980
Laine
255cm x 355cm